La Chronique du Petit Bo (suite)

Petit Body revient aujourd’hui pour nous parler du paludisme et pour nous expliquer comment s’en protéger.

Quels sont les signes du paludisme ? Cette maladie se manifeste par une fièvre de 39-40°C qui apparaît brutalement après une piqûre infectante dans un délai de 7 jours à plusieurs semaines. Les autres signes peuvent être frissons, sueurs, fatigue, maux de tête, vomissements, diarrhée, courbatures, spasmes…

Dans certains cas, rares, les symptômes sont graves puisque un coma avec des lésions cérébrales, rénales et pulmonaires évoluant parfois jusqu’au décès peut survenir. Il est dû au Plasmodium falciparum.En France, une dizaine de décès dus au cas sévères de paludisme sont comptés chaque année.

Toute fièvre au retour d’un voyage en zone à risque doit être considérée  comme pouvant être liée au paludisme.

Pour diagnostiquer le paludisme une prise sanguine a lieu. Si les signes sont évocateurs, le traitement est mis en route sans attendre les résultats de l’examen sanguin. Il nécessite une hospitalisation.

COMMENT SE PROTEGER DU PALUDISME ? Il n’existe pas de vaccination mais deux moyens complémentaires pour s’en protèger : prendre un traitement préventif et se prémunir des piqûres de moustiques grâce à des répulsifs et des moustiquaires. Il est aussi conseillé de porter des vêtements  couvrant bras et jambes pour limiter les risques. C’est votre médecin qui vous prescrira le traitement préventif adapté à votre séjour et votre état dans un délai de 6 à 8 semaines avant votre départ pour être protégé efficacement.

Rendez-vous au prochain numéro de la Chronique du Petit Body afin de tout savoir sur les moyens de se prémunir des dangers de l’hépatite A.

A bientôt ! Wa wa ! Woof !

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *